Nulla Dies Sine Musica

Nulla Dies Sine Musica

Pédagogie

Intention artistique et pédagogique...

    Soucieux de savoir dans quelle mesure nous étions dépositaire d'une certaine connaissance aussi bien musicale que patrimoniale, nous nous sommes interrogés sur les moyens que nous avions pour pouvoir en assurer la transmission.
De nos nombreuses interrogations certaines réponses prirent la forme d'évidence. En effet, le but de ces présentations ou de ces ateliers est de favoriser la connaissance mais aussi une meilleur compréhension d'instruments issus de notre histoire, de notre passé et dont nous ignorions parfois jusqu'à leur existence.

   La question de la transmission du savoir est donc essentielle et c'est pourquoi nous avons à coeur de travailler avec les enfants. Qui a déjà vu un serpent? ou un buccin à tête de dragon ou encore un clavicor? en dehors des vitrines de nos musées leur approche visuelle n'est pas évidente...et quant au fait de pouvoir les entendre jouer en direct...c'est encore une autre paire de manche. Pour nous, notre conviction est de rapprocher et de mettre en relation directe les enfants et au-delà tous les publics possibles avec ces instruments et ce sans aucune vitrine pour les en séparer. C'est ce que nous faisons au travers de nos ateliers ou de nos médiations en milieu scolaire ou encore en conservatoire... pour une approche plus poussée.
   L'idée de spectacle et de la mise en scène de ces instruments est aussi une évidence...le projet Musiqu'à Musée est le fruit de cette réflexion alliant deux mondes assez similaires et pourtant fortement éloignés dans la pratique...la musique pour batterie-fanfare de celui de la musique ancienne. Encore une fois faire tomber les frontières et donner naissance à un projet musical porteur et fédérateur y compris pour les scolaires impliqués: voilà le vrai sens d'un projet culturel.
   Notre futur projet réside dans l'écriture d'un conte musical que nous aimerions produire...celui-ci mettra en scène des instruments hors-normes que peu de monde connaît et a déjà entendu sonner...il se nommera Lilabella et les dragons enchantés...

Guy Estimbre, directeur artistique


Intervention Pédagogique/Atelier découverte

Présentation scolaire