Nulla Dies Sine Musica

Nulla Dies Sine Musica

1867 ! Scénographie musicale

 

1867 !

Quelques tables, cinq chaises noires velours rouge, des pupitres dorés, des partitions cartonnées rangées de-ci de-là faisant front à de grands placards où sont stockés les instruments réformés et ceux encore en usage…

Un tromboniste un peu candide, un corniste aigri en fin de carrière, un joueur de saxhorn grincheux, un cornettiste diplomate et un autre toujours en retard :

nos cinq musiciens vont voir leur petit monde s’effondrer par la nouvelle qu’ils vont apprendre au cour s de la répétition initialement prévue.

L’effervescence engendrée par cette annonce aura tôt fait de se retrouver confrontée face à l’obsolescence programmée d’un monde en pleine recomposition. Dans un XIXème siècle où tout évolue très vite, un chemin fait de découvertes, va s’offrir à eux quand ils oseront ouvrir les placards de la curiosité. Cet appétit de connaissances leur fera oublier un temps la morosité de leur fin programmée. En effet, pendant une heure nos cinq acolytes vont s’émanciper en lieu et place de travailler. Malgré l’importance de l’échéance qui les attend (ils doivent se produire lors de l’Exposition Universelle qui a lieu dans quelques mois), ils vont s’égarer au milieu de découvertes plus curieuses les unes que les autres. Resurgiront des placards serpents, buccins et autres ophicléides d’un passé aux allures obscures et obsolètes.

 

Plongez dans cette scénographie musicale en compagnie des 5 musiciens polyvalents de l’ensemble Nulla Dies Sine Musica, qui vous proposera une immersion dans ce monde militaire de la musique romantique pour cuivres en pleine mutation...

 




01/11/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres